Archives pour la catégorie série bambelle

Soyons polis

(Gemmes, beaucoup)

C’était une femme polie, polie, polie
amoureuse
et je l’ai trouvée jolie, jolie, jolie
car heureuse.
Je me suis trouvé soumis, soumis, soumis
à ses flots,
embarqué, à la déri-, déri-, déri-
-ve en ses eaux.

Moi, qui n’étais que ligneux
bien trop vert et trop noueux,
elle m’a doucement plongé
en saumure, en eaux salées.
Et au gré des tourbillons,
et des vagues, et des marées
m’ont ballotté à façon,
transformé en bois flotté.

C’était une femme polie, polie, polie,
(d’un) généreux,
que j’en ai été épris, épris, épris,
amoureux.
Entraîné dans une folie, folie, folie,
douce et mûre,
Enferré dans un déni, déni, déni,
(au) pied du mur.

J’avais le cœur dur comme pierre
des fissures mal étayées,
des arrêtes brutes de carrière
et des idées bien tranchées.
Moi, bloc de roc qu’on cassait,
mis dans l’écume de ses eaux,
je devins dans les rouleaux
rond et doux comme un galet.

Elle m’a rendu poli, poli, poli ;
précieuse
artisane, brillante aussi, aussi, aussi,
talentueuse.
Comme une orfèvre à Paris, Paris, Paris,
de son mieux,
m’a clivé comme un rubis, rubis, rubis,
très précieux.

Et moi qui croyais briller,
en fait terne et prétentieux,
ma gangue en fut éclatée (et)
je fus taillé de son mieux :
nouvelles faces découvertes,
plans brillants, nouveau éclats,
taille parfaite me fut offerte
par des gestes délicats.

À tou-te-s, je nous souhaite poli-e-s, poli-e-s, poli-e-s,
amoureux-ses,
libres de suivre nos envies, envies, envies,
d’être heureux-ses ;
que nos cœurs battent en poly, poly, poly
(po)lyphonie,
que chacun chante joli, joli, joli
sa partie.

À vos cœurs d’adolescent-e-s,
plein d’angoisses, de jalousies,
on peut (leur) laisser le temps -de-
le temps de se faire polis ;
ouverts à d’autres bohèmes,
des gens polis et doux et
qui sauront tout-e-s révéler
une facette de vous que j’aime.

 

« Soyons polis » de Laurent QUIQUEREZ est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0. En savoir plus sur les (nombreux) droits et les (quelques) devoirs.

2015 – Villeurbanne, France

geode-may08-1
CC-BY-NC-SA« geode-may08-1 » by Mike Rodriquez via Flickr

Noter cette poésie : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Cet article est le numéro 1 de 6 articles dans la serie Alentours poétiques

Qui, mieux que toi, peut participer ?

Notre culture commune est riche des contributions de chacun.
Il n’y a pas la culture d’excellence des professionnels en parallèle d’une sous-culture de pratiques amateures.
C’est un tout d’émotions indiscernable, des premières notes du petit neveux aux toiles de maîtres dans les musées : n’y diffèrent que la maîtrise du geste de l’artisan.

La culture a besoin de chacun pour recevoir (voir, entendre, écouter, ressentir, admirer…)  ET donner (conseiller, produire, donner, offrir, partager, contribuer, accompagner…).

Better Together by Yeonsang via Flickr CC-BY
CC-BY-NC-ND
« Better Together » by Yeonsang via Flickr

 

Une expérience de Culture en Libre Participation (et Partage)

Parce que, au delà de notre environnement et nos propres actions, nous sommes aussi ce que les autres on fait de/à nous,
Parce qu’individuellement nous n’en avons qu’un expérience partielle (et unique),
Parce que parler de chacun pourrait mieux parler à chacun,
Parce que TON expérience est (partielle, ) irremplaçable et universelle,

« Qui, mieux que toi, » pour participer à un poème en construction collective ?

Grande opération « Poème Ouvert » sur Pas d’Quartier pour les Vils !

Si tu es d’accord avec la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International qui s’applique à ce poème, tu peux participer en insérant une ou plusieurs lignes au texte, de manière identifiée (rajoute ton nom ou ton pseudo à la liste des auteur-e-s) ou anonyme.

L’important est de respecter :

  • la langue (le français) et son orthographe (pas d’abréviation, pas d’erreur – dans la mesure de tes possibilités -,  …)
  • toutes les contributions (ne rien effacer, ne rien déplacer, ne rien « corriger »…) ,
  • la structure du texte (dont la rédaction masculin-féminin, …),
  • l’esprit du texte (des actions qui construisent un homme ET une femme, pas de personne/groupe identifiable,  pas de politique,  pas de religion, … )
  • la loi (n’y mettre aucune action apologies, racismes, violences… ),
  • les termes de la  Licence pour toute utilisation (en indiquant la date et l’heure de la version exploitée).

Au plaisir de voir évoluer le texte par petites touches, et de le voir prendre des directions aussi inattendues que pleines de surprises…

Noter cet « Alentour poétique » : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de note)
Loading...

Lien vers le fichier « Qui mieux que toi? » de collectif http://lite4.framapad.org/p/QuiMieuxQueToi? sur la plate-forme Framasoft et l’outil Etherpad libres.

« Qui mieux que toi? » de collectif est dérivé/complété de l’original « Qui mieux que toi? » de Laurent QUIQUEREZ CC-BY-NC-SA disponible à http://www.laurentquiquerez.fr/2014/09/qui-mieux-que-toi/.

Continuer la lecture de Qui, mieux que toi, peut participer ? 

Qui, mieux que toi,

Qui, mieux que toi,

m’a fait franchir le Rubicon
m’a secoué dans mes certitudes
m’a couvert d’un regard bienveillant
m’a donné la force
m’a blessé au plus profond
m’a aimé sincèrement
m’a dégoutté au point de me faire fuir
m’a écrasé de sa morgue
m’a tiré des larmes
m’a fait sortir de moi-même
a ignoré mon amour
m’a modelé
m’a pris par la main
m’a nourri le corps et l’esprit
m’a regardé faire
m’a guidé de loin
m’a pris dans ses bras
m’a laissé tracer une route
m’a dit comment tu faisais
m’a laissé faire des erreurs
s’est imposé en moi
m’a offert son consentement
m’a offert ma liberté
m’indiffère royalement
m’a laissé le temps de t’apprécier
m’a charmé puis m’a lassé
me taquine outrageusement
m’a renvoyé à moi-même
m’a dit un non ferme et définitif
m’a révélé à moi-même
m’a abordé sans façon
m’a donné un nom
m’a reconnu parmi les siens
m’a fait un don
a respecté ma solitude
m’a jugé honnêtement (quoique durement)
a pénétré mon intimité
m’a laissé te convaincre
m’a révélé à moi-même
m’a laissé te rejoindre
m’a écarté de sa route
m’a écouté patiemment
était là à mes côtés
m’a fait reprendre espoir quand je voyais tout perdu

Qui ?

Toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi, toi…

« Qui, mieux que toi? » de Laurent QUIQUEREZ est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0. En savoir plus sur les (nombreux) droits et les (quelques) devoirs.

2014 – Villeurbanne, France

Noter cette poésie : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Thank you by darwin Bell via Flickr CC-BY
CC-BY-NC
« Thank you » by darwin Bell via Flickr

Fichier texte éditable :
Fichier PDF :