Archives du mot-clé fille

Chants de la Toundra – poèmes eskimos

(Notes de Lecture)

Chants de la Toundra, Pierre Léon, Ed. Naaman/La DécouverteIl est des cultures où chacun et chacune a SON poème, comme c’est le cas chez les eskimos.

Ce n’est pas forcément un beau poème, pas forcément un long poème, par forcément un poème écrit par soi-même, mais un poème écrit pour soi.

Recueillis et traduits en français par Pierre Léon, voila un ouvrage qui contient tous les aspects de la rude vie de nomade des étendues blanches.
La faim tenaille, les enfants meurent, le gibier se fait rare, la vieillesse point, l’amour agit, la folie mord, les bébé naissent, le prédateur rôde…

D’une variété folle, anciens ou modernes, beaucoup de ces textes sont très touchants.

Extrait :

Chant d’oiseau

Tu es ce chant d’oiseau
Dans le silence des roseaux
Ta voix illumine les eaux
Ta voix se fait ruisseau
Tous les roseaux se font oiseaux
Toutes les eaux sont des oiseaux

         Je suis prisonnier des eaux

le prisonnier des roseaux

prisonnier d’un chant d’oiseau

© ??? – Trad. Pierre Léon – , Chants de la Toundra, Ed. Naaman/La Découverte

Ouvrage à commander:
  • D’occasion…

Trois beaux brins de filles – 1/4

Cet article est le numéro 2 de 5 articles dans la serie Trois beaux brins de filles

(…)

-1-

C’est au dernier soupir
de sa mère que l’aînée
prit soin de recueillir
les brins mis à sécher.
Dans un immense chagrin
elle trouva réconfort
dans l’herbier et ses brins
au delà de la mort.

A la fin de son deuil
elle accueillit des gueux,
eux-même pris dans l’écueil,
qu’elle aida de son mieux ;
à l’aide de l’herbier,
les sortit du pétrin,
fit d’eux des obligés
du culte des saints brins.

« Aînée, je suis la fille
détentrice des brins,
autour de ma tête brille
l’auréole des saints.
Cet herbier en mes mains
vous impose d’être pieux :
vous ne pouvez faire moins
que d’en faire votre dieu. »

Il apparut bien vite
des dissensions tragiques :
cathodoxes, ortholiques,
siites et chunites,
sépharaz, ashkenades
se battent, luttent, et se trame
un contrôle rétrograde
des corps et de leurs âmes.

(…)

« Trois beaux brins de filles » de Laurent QUIQUEREZ est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-SA 4.0. En savoir plus sur les (nombreux) droits et les (quelques) devoirs.

2014 – Villeurbanne, France

Adroite à gauche

J’aime ton côté gauche
indocile mais incidemment
son élégance fauche
comme les blés mûrs tes amants.

J’aime ton côté gauche
bien imparfait apparemment
qui provoque débauche
en corps au cœur de tes amants.

J’aime ton côté gauche
très défaillant mais palpitant
quand ton cœur y chevauche,
ardant, sur ceux de tes amants.

J’aime ton côté gauche
où malgré les romans et fables
doucement s’y ébauche
l’idée d’une liaison durable.

J’aime ton côté gauche
où joli cœur complaisamment
se résout à l’embauche
d’un père tout doux pour tes enfants.

Licence Creative Commons CC-BY-NC-SA
« Adroite à gauche » de Laurent QUIQUEREZ est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons CC-BY-NC-SA. En savoir plus sur les droits et les devoirs.

2013 – Villeurbanne, France

Noter cette poésie : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 vote(s), moyenne: 4,50 sur 5)
Loading...

"Les amants" by xo-mox via Flickr CC-BY-NC-SA
Licence Creative Commons CC-BY-NC-SA
« Les amants » by xo-mox via Flickr

Fichier texte éditable :  Poesie_AdroiteAGauche_LQ_txt.odt
Fichier PDF : Poesie_AdroiteAGauche_LQ_Megrim.pdf